Simidele Adeagbo est la première athlète africaine à se qualifier en skeleton aux JO d’hiver

Encore un exploit historique pour le continent africain !

Commençons par rappeler ce qu’est le skeleton : il s’agit d’un sport d’hiver qui se pratique seul, dans un couloir de glace, comme le bobsleigh. Si la planche sur laquelle glisse l’athlète peut faire songer à la luge, une différence fondamentale distingue les deux disciplines : en skeleton, l’athlète se couche dessus à plat ventre, la tête la première. Il ne faut pas avoir froid aux yeux.

Apparue en Suisse, cette pratique sportive existe en fait depuis plus de 120 ans. On s’imagine souvent, à tort, que cette discipline n’est pratiquée que dans des pays froids et montagneux. L’exemple de Simidele Adeagbo nous prouve le contraire.

Cette athlète nigériane vient de réussir un exploit historique en qualifiant son pays aux Jeux olympiques d’hiver en skeleton. Une première pour le Nigeria, mais aussi pour le continent africain dans son ensemble. Il s’agira de la première athlète africaine à participer à cette épreuve des JO d’hiver.

Prochaine étape, la Corée du Sud

C’est hier que se tenait la dernière épreuve qualificative de Simidele Adeagbo pour les Jeux olympiques. Elle a donc gagné son ticket pour Pyeongchang en Corée du Sud après avoir disputé sa cinquième course qualificative à Lake Placid, dans l’État de New York.

Ce sera donc une édition particulièrement spéciale pour le Nigeria et l’Afrique tout entière. Rappelons que l’équipe de bobsleigh féminine nigériane s’est qualifiée elle aussi pour la première fois de l’histoire aux JO d’hiver.

Pour l’athlète, cette qualification n’est pas la seule bonne nouvelle : lors de la course qualificative à New York, elle a battu son record personnel et a réalisé le meilleur départ, finissant à la troisième place. En résumé, elle a tout déchiré et on attend de voir ce que ça donnera en Corée du Sud !

A post shared by SimiSleighs (@simisleighs) on

I write. I have fun. :D