Vidéo : sans musique ni effets, le trip hallucinant du rider Brendan Howey

Le réalisateur Rupert Walker est de retour dans ses plus belles œuvres.

Vous n’entendrez pas de musique. Vous ne verrez pas d’images au ralenti. Seulement un découpage brut et brutal d’un ride de Brendan Howey, un Canadien de 25 ans. La vidéo dure 100 secondes, et pas une de plus.

Derrière, le réalisateur Rupert Walker qui poursuit sa série des RAW100, dont le concept est de n’ajouter aucun morceau ni procédés visuels à ses rushes. Il s’était déjà fait remarquer à travers la vidéo "Signal", à la conquête de l’architecture brutaliste et avec l’aide du rider Brandon Semenuk.

Journaliste culture depuis 1956. Musique, cinéma et un peu de photographie.