Comment Kevin Hart a fait perdre Philadelphie

Natif de Philadelphie, Kevin Hart était au premier rang pour assister à la défaite à domicile des Sixers contre le Heat de Miami. Un revers en Playoffs NBA qui met fin à une série de dix-sept victoires consécutives pour Philly. Et le pire, c'est que c'est de sa faute.

Tout avait pourtant si bien commencé. Les Sixers de Philadelphie avaient terminé la saison régulière NBA à la troisième place après une série de seize victoires consécutives, record de la franchise. Ils avaient même remporté la première manche de leur duel en Playoffs face au Heat de Miami (la première équipe à gagner quatre matchs se qualifie pour le tour suivant). Kevin Hart était content et avait donné rendez-vous aux fans de Philly pour lancer ce second round explosif lundi soir.

Sauf qu'un invité surprise est venu calmer tout le monde. Son nom : Dwyane Wade, triple champion NBA et légende vivante du Heat. 28 points en sortie de banc, à 11/16 aux tirs, et des nerfs d'acier dans le money time pour s'adjuger la victoire.

À l'issue du match, lorsque la journaliste d'ESPN lui demande pourquoi un tel coup de chaud ce soir, Dwyane répond : "Kevin Hart". Sérieusement ? "Oui, vous pouvez remercier Kevin Hart pour ça". Et d'enchaîner en conférence de presse : "Quand vous avez des gens comme Kevin Hart qui parle trop au bord du parquet, quand le public vous sort tout ce qu'il peut vous sortir... Disons que j'ai entendu beaucoup de choses ce soir, et je m'en suis servi comme motivation. Faire taire toute une salle, c'est une sensation incroyable". 

Courtside - c'est à dire au premier rang, juste au bord du parquet -, le petit pote de Will Ferrell et The Rock était installé à côté d'un autre lutin facétieux : l'immense Allen Iverson, un monument pour les fans de Philadelphie. Deux petits corps, mais deux très grandes bouches. Et un excès de zèle dans le trashtalk que D-Wade a tranquillement sanctionné après avoir rentré le shot de la gagne.

Une bataille d'ego qui a fait rage sur Twitter jusque tard dans la soirée.

"Je ne parlerais jamais comme ça au grand A.I. Tout était pour Kevin Hart..."

"On se voit à Miami, Dwyane Wade... Ce n'est pas encore fini"

"Tu ne peux pas venir à Miami..." (avec la petite référence à sa bague de champion NBA qui va bien)

Verdict mercredi soir à Miami, donc. Et on espère que Kevin Hart sera au moins autant en forme que lors du Super Bowl remporté par les Eagles de Philadelphie en février dernier.

All I can do is laugh....We had a blast yesterday at the game. I treated my entire team to the Superbowl....I love the shit out of my brothers!!!! This tour is about to be insane....Click the link in my Bio & get your tickets to my "Irresponsible Tour" ASAP!!!!! #irresponsibletour #ComedicRockStarShit #LiveLoveLaugh #ImDoneDrinkingForaLongTime #ImStillHungOver .....P.S me in the huddle with the players might be the funniest shit ever.....I still can't believe we won the Superbowl....Im so damn happy for my city!!!!!!! Get yo tickets damn it!!!!! #irresponsibletour .....P.S again....Peep the way I told my security to stop worrying about me and to stay with my wife and then I got jumped by the football players in the huddle....I got pissed when they rubbed my head for some reason😂😂😂😂 I cant stop laughing 😂😂😂😂😂 #irresponsible

Une publication partagée par Kevin Hart (@kevinhart4real) le