Découvrez le Wrestling Training, l'entraînement des lutteurs qui fait maigrir

Initialement, c'était un entraînement destiné aux lutteurs. Mais, aujourd'hui, le Wrestling Training se démocratise et sert surtout au renfort musculaire de monsieur Tout-le-monde.

"Parce que le terme 'wrestling' signifie 'lutte' en anglais, ils s’attendent souvent à faire de la lutte. Mais ce n’est pas le cas." Thomas Cerboneschi, entraîneur à la base du programme, préfère être clair sur ce point. Non, le Wrestling Training, n'est pas réservé qu'aux amoureux des combinaisons une-pièce, moulantes et avec une coupe "marcel".

Le Wrestling Training, c'est surtout un mélange d'entraînement et de fitness, basé sur des mouvements de lutte, permettant de travailler sa force et de réduire les blessures musculaires. Une pratique alliant mobilité, stabilité, souplesse et force physique. Et le tout, généralement, avec de la bonne musique de fond.

Pour les flemmards et les grands sportifs

Des entraînement complets qui peuvent convenir à n'importe quel type de sportif. Pour les flemmards et ceux qui veulent perdre du poids : les séances sont courtes - pas plus de trente minutes - et sont souvent plus efficaces que des entraînements à rallonge. Pour les accrocs à l'endorphine : c'est efficace pour bosser l'endurance et la résistance cardiovasculaire. Pour les amateurs de sport de combat : c'est une discipline qui peut aider à façonner son corps pour qu'il résiste aux chocs, coups et blessures.

Bref, le Wrestling Training est ouvert à tous les publics, selon Thomas Cerboneschi pour Sportmag. Notamment parce que les techniques enseignées sont utiles à tous points de vue : "Lors des formations, on apprend notamment à respirer correctement ou encore à retrouver la mobilité dans le thoracique. C’est une discipline très utile pour la durabilité de l’athlète." Pour la lutte finale, donc.