Le Pétanque Shooting Trainer : la machine qui va te sacrer roi du boulodrome

C'est l'été. Et qui dit été, dit forcément pétanque. Eric et son père, Martial, ont pensé à tous ceux qui ont besoin de se faire le bras avant la reprise de la saison. Voici la Pétanque Shooting Trainer.

"Oh, tu tires ou tu pointes ?" Le refrain de l'été est bientôt de retour. Et avec la machine d'entraînement, la Pétanque Shooting Trainer (PST pour les intimes), pensée et développée par Martial, le père d'Eric, la question ne se pose plus : tu vas tirer.

Le principe est simple : le bouliste choisit sa distance et, à chaque tir (réussi ou raté), une boule est replacée pour être tirée. Dans le même temps, une autre boule arrive dans les mains du joueur, et pan ! Carreau. Et ainsi de suite. Un peu à l'image des machines d'entrainement de bowling, de tennis ou de ping-pong, la PST permet donc de pratiquer sans trop se fatiguer.

La pétanque olympique

L'idée de cette machine est venue à Martial en vivant en Australie. "En France, la pétanque est très répandue et elle est vue avant tout comme un loisir, explique Eric. Alors qu'en Australie, c'est un sport. Donc pas d'alcool, pas de sandalettes ou de shorts." Et puisqu'il est plus difficile de trouver des partenaires de jeu au pays des kangourous, Martial a imaginé un moyen de s'entraîner seul.

Avec sa probable apparition aux JO 2024, la pétanque cherche également à se  professionnaliser. Dernièrement, le jean bleu a été interdit sur les terrains. Et Eric, qui s'occupe désormais de la partie commerciale, sait que la  machine devrait trouver preneurs : "Des pays comme Madagascar, la Thaïlande ou encore le Cambodge voudront une médaille et ils auront besoin de rythme dans la préparation." C'est donc là qu'intervient la PST.

Record à 29 tirs

En France, l'été, Eric essaye d'être présent sur les gros rassemblements de boulistes pour se faire connaître. Quelques petits outils ont permis de susciter la curiosité du public : "Avec l'écran d'affichage des scores qu'on a installé pour comptabiliser le nombre de tirs d'affilée, les tireurs jouent l'apéro et se chambrent. Et, généralement, ça attire pas mal de monde."

Pour le moment, c'est David Doerr, bouliste palois champion du monde espoir, qui détient le record. Vingt-neuf boules tirées à la suite. Pas dégueulasse. Autre exploit réalisé sur cette machine : Christophe Sarrio, star lyonnaise de la discipline, a réussi à tirer une boule avant même qu'elle ne soit replacée. Oui, tout à fait, avec la PST, la pétanque peut aussi être spectaculaire.