Charlize Theron et son amour des sports de combat

Fin 2016, l'actrice américaine avait pris vingt kilos pour son rôle de mère au bout du rouleau dans le film Tully. Depuis, Charlize Theron a retrouvé la forme. Et ce, notamment, grâce à son goût prononcé pour le MMA, la boxe ou encore la capoeira.

Il y a certaines personnes qui ne font pas leur métier à moitié. Charlize Theron en fait définitivement partie. Pour son rôle de mère déprimée dans Tully, elle s'est mise à la malbouffe (pas mal de hamburgers et de macaronis au fromage au petit-déjeuner, selon elle) et a volontairement transformé son corps. Elle avait déjà vécu cette expérience pour son rôle dans Monster en 2003, Oscar de la meilleure actrice à la clé.

Ceci explique cela : "Je voulais ressentir ce que cette femme vit et je pense que cette méthode m'a permis de m'approcher d'elle et de me plonger dans son état d'esprit, explique-t-elle à Entertainment Weekly. J'ai été frappée par la dépression. Violemment. Pour la première fois de ma vie, j'ai mangé énormément de produits alimentaires transformés et j'ai bu beaucoup trop de boissons sucrées. Je n'étais pas très amusante pendant le tournage."

De la capoeira à la boxe

Ledit tournage s'est arrêté fin 2016 et, depuis, Charlize Theron a tout fait pour retrouver la forme. Il lui a fallu un an et demi pour s'en remettre. Pas juste pour perdre du poids, mais pour reprendre une activité physique, retrouver le moral, de bonnes habitudes et sortir de son rôle. Tout simplement. Pour ça, elle s'est notamment appuyée sur les salles de sport, et notamment celles de sports de combat. Car elle connaît la chanson : en 2004, elle s'était déjà mise à la capoeira pour son rôle dans Aeon Flux.

Récemment, elle a tourné dans Atomic Blonde et elle s'est tournée cette fois-ci vers le MMA. Pour GQ, le réalisateur raconte comment son passé de danseuse l'a aidé pour le rôle : "Les chorégraphies pour les scènes de combat ont plus à voir avec les chorégraphies de danse qu'avec les arts martiaux actuels [...] Avoir le fond de danse était inestimable." Autrement dit, avec ses bases de ballet et sa fascination pour les sports de combat - il n'est pas rare qu'elle assiste à des combats d'UFC car, pour elle, "il y a vraiment de l'art dans le combat" - Charlize Theron a tout ce qu'il faut pour les films d'action. Surtout qu'elle réalise elle-même une grande partie de ses cascades et scènes de combat. 

Cette semaine, elle s'est affichée et entraînée sur Instagram avec l'ancien champion du monde sud-africain des poids welters, Chris van Heerden. Elle a échangé avec lui quelques directs du gauche et démontré clairement une certaine aisance avec ses poings. À cause d'un rôle à venir ou juste pour le plaisir ? Pour le moment, seule la deuxième option est certaine.