Le 4-7-8, technique secrète de respiration pour s'endormir en une minute

Il y a des gestes que l’on fait naturellement et paraissent anodins, ou le deviennent, par habitude. Lorsque l’on s’attarde sur ceux-ci, on se rend compte qu'ils sont fondamentaux pour notre équilibre et peuvent nous calmer, apaiser notre esprit, améliorer notre santé voire, à certains niveaux, changer des vies.

© ASICS

Respirer, par exemple, peut paraitre naturel. Mais c’est également un véritable pouvoir magique. Pour preuve, la technique de respiration appelée 4-7-8 qui après une dure journée de travail, un date raté ou deux heures dans les embouteillages, vous aideront à vous relaxer et à dormir, entre autres bienfaits.

Le 4-7-8

Si vous dormez mal, c’est sans doute parce que vous êtes stressé. Le problème ici, c’est qu’on a affaire à un cercle vicieux : plus on est anxieux, plus on perd en qualité de sommeil, et le plus on est stressé.

Plutôt que de copier Lil Wayne et d’acheter des somnifères, essayez plutôt le 4-7-8, un technique de respiration de la pleine conscience appréciée de fidèles de la méditation.

Comment ça marche ?

  • Inspirez par le nez pendant 4 secondes
  • Retenez votre respiration pendant 7 secondes
  • Expirez pendant 8 secondes

Répétez le rituel 3 fois d’affilée, deux fois par jour. L’idéal étant de faire l’exercice au lever, puis en fin de journée, le soir, avant d’aller se coucher. Interdit de binger une série après, sinon ça ne marche pas.

Les premières fois, vous sentirez une impression de légèreté, vous aurez peut-être la tête qui tourne. Tout cela disparaitra avec la pratique, après deux ou trois semaines de rigueur. En deux mois, promis, vous aurez moins de mal à vous endormir et votre sommeil sera plus réparateur.

En plus d’agir comme une comptine, le 4-7-8 est aussi un échappatoire aux addictions et aux coups de colère. Envie d’une cigarette ? 478. Envie de bonbons ? 478. Envie d’étrangler un collègue ? 478 !

Pour en savoir plus, écoutez la conférence de docteur Andrew Weil, diplômé d’Harvard et fervent défenseur de la pleine conscience.

Faire taire son esprit 

La méditation demande beaucoup de temps, de rigueur et de sagesse pour en ressentir les effets. C’est pourquoi beaucoup d’apprentis abandonnent la pratique assez vite. La respiration, dans ce cas là, est une alternative plus simple et accessible.

Dans la vidéo ci-dessous, un moine tibétain vous explique qu'en fait, méditer, c’est respirer. Inutile de se prendre la tête et de faire le poirier, allumer de l’encens et des bougies aux huiles essentielles. Vous pouvez méditer partout, tout le temps, quand vous voulez.

Comment faire ? Respirez. Ayez simplement conscience de votre respiration, de l’air qui entre et sort de vos poumons. Reconcentrez-vous sur cette respiration si vous pensez à autre chose. L'esprit vagabonde et c'est normal : le cerveau est difficile à faire taire. Tant que vous vous concentrez sur votre souffle, vous êtes en train de méditer. Bravo ! 

Écoutez plutôt le sage :

Dans une société d’écrans et d’information perpétuelle, le stress est le mal de notre époque. Se concentrer sur des choses simples et naturelles est une des solutions qui peut rendre ce monde meilleur. Alors, avant votre prochaine séance de sport, une petite séance de respiration, ça vous tente ? C'est le début du long chemin vers un esprit sain dans un corps sain. 

Peu importent les règles, la raison ou le score, l’essentiel c’est de bouger.