Un astronaute américain a suivi le match de Federer depuis la station spatiale internationale

Suivre Wimbledon en streaming depuis la station spatiale internationale, c'est possible. La preuve.

On n'arrête pas le progrès, comme dirait l'autre. Certes, la station spatiale internationale est sans doute l'endroit le plus proche des satellites de télécommunication. Celui où on devrait capter parfaitement, où les streams ne plantent pas toutes les trente secondes. Et c'est peut-être ce qu'Andrew Feustel a voulu nous prouver en diffusant une petite vidéo où on découvre cet astronaute américain de 58 ans, commandant de l'expédition 56 actuellement aux manettes de l'ISS (International Space Station, ndlr), en train de suivre la victoire de Roger Federer contre Lukas Lacko au second tour de Wimbledon (6-4, 6-4, 6-1 en 1h30 de jeu).

On passera sous silence le petit post-it collée sur la caméra de son ordinateur, sans doute pour éviter que la NASA n'enregistre des séquences, disons, gênantes. Parce que, même dans l'espace, Big Brother is watching you... and Federer.