On a créé une carte interactive des parcours de golf où Donald Trump a fait parler son swing

Cette semaine, Donald Trump est en visite en Europe. Il va d'abord passer à Bruxelles, avant de rejoindre le Royaume-Uni et de se reposer, ce week-end, dans un de ses complexes de golf à Turnberry, en Écosse. L'occasion de se pencher sur la passion première du président des États-Unis et de visualiser les green de la planète qui ont eu l'honneur d'admirer son swing.

Même s'il est difficile de tenir un compte précis, on estime que Donald Trump a joué entre 119 et 125 fois au golf depuis son intronisation, le 20 janvier 2017. Soit environ 22% de son temps de travail. Il a tapé la balle avec quelques stars du milieu, dont Tiger Woods, Rory McIlroy ou encore Ernie Els. Pour Donald Trump, le golf est avant tout une arme diplomatique puisqu'il a partagé sa passion avec le premier ministre japonais, Shinzo Abe, ou encore le sénateur du Kentucky, Rand Paul, opposé à ses réformes sur la santé.

Car oui, le 45e Président des USA aime les caddies, les voiturettes et les putters plus que tout. À tel point qu'il a allongé la durée de son séjour au Royaume-Uni, cette semaine, pour faire parler son swing en Écosse, ce week-end. L'occasion de voir les parcours qu'il possède et ceux sur lesquels il s'est déjà détendu, après avoir longuement travaillé. 

En jaune, les golfs qu'il possède et sur lesquels il a joué.

En bleu, les parcours qu'il ne possède pas et sur lesquels il a joué.

À la vue de cette carte, il est clair que Trump préfère jouer à domicile, plutôt qu'à l'extérieur. C'est-à-dire, sur les complexes qu'il possède, plutôt que ceux qu'il ne connaît pas. Sur sa centaine de parties de golf, le (génial) site Trump Golf Count ne recense que deux sessions à l'extérieur, au Japon et sur le Liberty National Golf Club dans le New Jersey.