Jack White, le leader des White Stripes, entre au panthéon du baseball

Jack White est le chanteur et guitariste des White Stripes. Mais il est aussi un gros fan de baseball et, notamment, des Tigers de Detroit. D'ailleurs, l'une de ses battes vient d'entrer au Hall Of Fame de la Major League Baseball.

En mai dernier, avant un concert, Jack White a tapé la balle lors d'un match de charité à Cooperstown, à quelques heures de route de New York. Pour l'occasion, Warstic (une entreprise qui fabrique des battes de baseball et dont le chanteur est le co-propriétaire) lui a dessiné et désigné un bout de bois sur mesure. 

Après l'événement, Warstic et Jack White ont créé cinquante autres pièces et les ont vendus aux enchères. Au total, ils ont levé plus de 30 000 dollars pour l'association Well For Culture, qui soutient la communauté des natifs amérindiens. Une initiative qui a, visiblement, plu aux propriétaires du panthéon du baseball, également situé à Cooperstown, puisque ils ont décidé d'y encadrer et d'y exposer la batte originale, celle touchée et utilisée par Jack White. Avant une cérémonie d'intronisation rythmée par Seven Nation Army ?