Un député italien obligé de démissionner parce qu'il passe trop de temps sur son bateau

Ancien vainqueur de la Route du Rhum (catégorie Rhum), Andrea Mura était aussi député italien du Mouvement 5 étoiles. "Était", car il vient de démissionner ce samedi après avoir été accusé de passer trop de temps sur son bateau.

"L'activité politique ne se mène pas seulement au Parlement. On peut aussi le faire sur un bateau." Voilà comment a démarré la polémique autour d'Andrea Mura, il y a une dizaine de jours. Dans une interview accordée à un quotidien local qui se questionnait sur sa productivité et son taux d'absence exceptionnellement élevé (96 %), le député de Sardaigne ne voyait pas où était le problème. Jusqu'à ce que des citoyens ou d'autres politiques lui mettent la pression. 

Il a d'abord été exclu la semaine dernière de son groupe parlementaire, avant de déposer sa démission samedi, face à la grogne montante. Dans sa lettre au président de la chambre des députés, il raconte qu'il a assumé son rôle "avec le plus grand sérieux", qu'il n'a "manqué que sept séances, car il avait des engagements sur le territoire ou pour une brève maladie" et a dénoncé "un lynchage médiatique". Dans son sillage, d'autres députés sont également visés pour leur absentéisme.

Quoi qu'il en soit, le marin a profité de sa démission pour retourner (ou juste rester) sur son bateau. Il souhaite se préparer pour la prochaine Route du Rhum, qui débute en novembre prochain. Il a conclu sa lettre de démission ainsi : "Je retourne à mon monde, au sport et à la mer, porteurs de valeurs qui m’ont toujours inspiré : l’engagement, le sacrifice et, en bon Sarde, le respect de la parole donnée. Je poursuivrai mes batailles pour la défense de la mer et de l’environnement hors du Parlement." Après avoir remporté l'édition 2010 de la célèbre transatlantique et participé à celle de 2014, Andrea Mura a donc pris une décision qui satisfera tout le monde.