"Shut up and dribble", un docu signé LeBron James sur le rôle extra-sportif de la NBA

Produite par Showtime et LeBron James, la série "shut up and dribble" retracera l'influence grandissante des basketteurs NBA sur la politique, la mode et la culture US depuis les années 1976. Sortie prévue en octobre.

L'idée lui est venue en février dernier. La journaliste conservatrice de Fox News, Laura Ingrahamdénonçait alors les interventions politiques de plusieurs basketteurs, dont LeBron James. Une phrase particulièrement violente est ressortie de sa tribune : "Shut up and dribble", autrement dit "tais-toi et dribble" en VF.

Une attaque que LeBron James a décidé de s'approprier et de tourner à son avantage. Il tient là à affirmer que le sport est intrinsèquement politique. En tournée lundi, le PDG de Showtime, David Nevins, n'en dit pas moins :

"Si être un sportif professionnel est, par nature, une expérience politique, ce documentaire raconte cette histoire complexe et dramatique, en partant du passé jusqu'à aujourd'hui, et de l'intérieur. LeBron James est l’un des nombreux athlètes américains que la notoriété n’a pas conduit au silence, au contraire. Et cette série pertinente amènera les fans et leurs concitoyens à un niveau supérieur de réflexion et de discours. Un niveau, en tout cas, plus élevé que la réflexion dont nous faisons allusion avec ce titre de série."

La série, qui sera divisée en trois parties, couvrira l'histoire récente de la grande ligue nord américaine, de la fusion de l'ABA avec la NBA en 1976  jusqu'à l'élection de Donald Trump, et retracera l'influence grandissante des athlètes sur différents milieux tels que la mode, les affaires, la politique ou encore la culture. Après avoir signé aux Lakers de Los Angeles le mois dernier, ouvert une école pour enfants défavorisés la semaine dernière, LeBron James poursuit son été plutôt studieux.