Le grand n'importe quoi des réseaux sociaux, spécial Kevin Mayer

Avec 9126 points, Kevin Mayer a donc battu l'ancien record du monde qu'Ashton Eaton tenait depuis 2015. Un exploit qui méritait bien un grand n'importe quoi.

100 mètres, saut en longueur, lancer du poids, saut en hauteur, 400 mètres, 110 m haies, lancer de disque, saut à la perche, javelot, 1 500 mètres... Sans aucun doute, Kevin Mayer a survolé l'ensemble des deux jours de compétition du Décastar de Talence.

En fait, le seul moment de doute pour Kevin Mayer, ça a peut-être été avant son premier saut en longueur puisque c'est à cause de cette épreuve qu'il a dû abandonner lors des derniers championnats d'Europe. Et encore... il n'a pas douté bien longtemps.

Et c'est peu dire que plus la compétition avançait, plus il était confiant.

Fan des Boston Celtics et de Kyrie Irving, l'athlète français s'est même permis de s'entraîner au javelot en tenue du dimanche.

Et puis au final, il a fini son 1500 et a définitivement battu le record du monde du décathlon. 

Pas mal de monde y est allé de son message de félicitations. Que ce soit au premier degré, comme l'ancien détenteur du record du Monde du décathlon, monsieur Ashton Eaton...

"C'était une incroyable démonstration ! Je suis super content pour Kevin et encore plus pour l’avenir du décathlon. La chose la plus importante à mes yeux a toujours été de continuer à repousser les limites et d’inspirer les autres à faire de même... [Tentative d'encouragement en français, certainement]"

... Ou au second degré.

Après avoir été épinglé par la Fédération Française de la Loose lors des derniers championnats d'Europe, Kevin Mayer a tenu à régler ses comptes. Avec humour et bonne humeur, forcément.

Quelques politiques, aussi, y sont allés de leur commentaire. Ça fait toujours bien de parler de sport...