Une carabine en bois "Martin Fourcade" pour tirer couché dans son canapé

Un objet destiné aux enfants. Tous les enfants. Même les grands.

À l'origine, des photos d'encouragement envoyées par son fan club . "À force de recevoir des photos d'enfants suivant le biathlon à la télé avec un balai sur l'épaule pour l'imiter, Martin Fourcade a eu l'idée de fabriquer une carabine en bois pour les petits athlètes! Voilà un jouet unique et ludique pour découvrir le biathlon et apprendre à viser des cibles. Martin est sûr que les parents vont jouer autant que les enfants 😉" Sur la boutique en ligne officielle de Martin Fourcade hébergée par le site tightr.com, le descriptif de l'annonce parle pour le quintuple champion olympique de biathlon.

Une idée de génie qu'il est parvenu à concrétiser en s'associant à un fabriquant de jouets en bois installé, comme lui, dans le Jura : la société Vilac, dont "L’histoire commence en 1911 dans le village de Moirans-en-Montagne, capitale française du jouet, lorsque Narcisse Villet créé un petit atelier artisanal de tournerie appelé 'Maison Villet'.", comme romancé sur leur site internet.

Vendue 39,90 euros, cette réplique de la carabine du sous-lieutenant Fourcade est livrée avec "cinq cibles à basculer personnalisées avec le logo de Martin" (ainsi qu'une vingtaine d'élastiques pour ceux qui manquent de finesse) et, fort heureusement, est équipée de bretelles ajustables. Histoire, comme promis par Martin, que les grands aussi puissent s'essayer au tir couché sur le parquet...

Toujours est-il que, à quasi trois mois de Noël, le projet peut faire un joli carton marketing et susciter quelques vocations au passage. Parce qu'au delà de la question philosophique que posent les répliques d'armes à feu pour enfants, un stand de tir "Martin Fourcade", c'est quand même plus fun (et politiquement correct) que le tir aux pigeons mécanique de nos grands-parents...