Préparez-vous un « Winter Body » avec les secrets d’Ice Man

Être affûté pour se désaper tout l’été, c’est cool. Mais l’être pour le faire en plein hiver représente un tout autre défi. 

©GettyImages

Si vous êtes plus branchés bonnet en laine et canoë entre les icebergs que bikini et standing paddle dans les Landes, il est grand temps de vous intéresser à Wim Hof A.K.A. Ice Man. Et pour cause, ce Néerlandais de 59 ans a développé une technique unique au monde pour résister aux températures les plus basses, notamment dans des conditions extrêmes. Or, celle-ci pourrait bien vous servir en vacances comme dans votre quotidien. Car en plus d’être accessible à tous, la méthode Wim Hof est supposée engendrer des bienfaits allant bien au-delà du fait de pouvoir impressionner vos potes en descendant les pistes torse nu.  

Y croire dur comme glace

©GettyImages

Evidemment, tout part de là. Comme beaucoup de méthodes de surpassement de soi, la technique de Wim Hof repose sur la force de volonté et l’engagement personnel. Ainsi, sans croyance, pas de résultat. A l’inverse, aucun prérequis physique n’est nécessaire. A en croire son créateur, la méthode Wim Hof ne nécessite que de posséder un corps et un esprit. Rien que vous ne puissiez pas fournir donc.

Pour les plus sceptiques, sachez que l’Ice Man est d’ores et déjà en possession de 21 records du monde, et pas des moindres. Dans le désordre, il a notamment couru un semi-marathon sur le cercle polaire arctique en short et pieds nus, a escaladé un morceau de l’Everest dans la même tenue, est resté 72 minutes enfermé dans un conteneur plein de glace et a fait 6,20 minutes d’apnée sous la glace polaire. D’ailleurs, les chercheurs qui étudient très sérieusement son cas concluent à un contrôle hors du commun de son corps, sans toutefois pouvoir le lier strictement à sa “méthode”.   

Le froid est votre ami

©GettyImages

Pour Wim Hof, le froid est à la fois un professeur et un allié. Si vous souhaitez vous essayer à sa méthode, il faudra qu’il en soit de même pour vous. Oubliez donc votre perception habituelle du froid, soit celle d'un facteur de gêne, de douleur voire de maladie. Il vous faut au contraire vous rappeler que le froid a de très nombreux bienfaits. L’exposition à ce dernier permettrait notamment, selon Wim Hof, de réduire votre niveau de stress, de renforcer votre système immunitaire, d’améliorer votre sommeil et votre capacité de concentration, d’exacerber votre créativité ou encore d'accélérer votre capacité de récupération. Attention toutefois, s’il est désormais possible d’apprendre auprès du maître, il est formellement déconseillé de vous entraîner seul. Le froid, malgré ses pouvoirs, reste extrêmement dangereux.

Explorer le potentiel de votre respiration

©GettyImages

Si l’exposition au froid et son acceptation peuvent sembler au cœur du système Wim Hof, c’est pourtant sur la respiration que reposent les super pouvoirs du surhomme néerlandais. Pour résumer, il pratique une technique faisant alterner hyperventilations et apnées afin d’augmenter sa production d’adrénaline via la stimulation de son hypothalamus. Une fois diffusée dans le système sanguin, celle-ci génère une plus importante libération du glucose stocké dans le foie et réchauffe donc l’ensemble du corps. Bref, le gars a trouvé comment trigger un système corporel supposément automatique et en fait donc ce qu’il veut. Ça vous impressionne ? Il y a de quoi, c’est extrêmement rare et finalement assez proche des pouvoirs des Jedi. Cela dit, rien de nouveau sur le principe puisque les techniques de respiration et de méditation sont utilisées depuis la nuit des temps pour leurs bienfaits et les prouesses extraordinaires qu’elles permettent.

S’engager pour de bon

©GettyImages

En plus du froid et de la respiration, la méthode Wim Hof repose sur un troisième pilier : l’engagement. Si vous êtes de ceux qui espèrent trouver dans le froid une recette miracle pouvant changer leurs vies en quelques semaines, vous n’êtes donc clairement pas au bon endroit. Ici, ce sont la patience et la détermination qui priment. Etre capable de maîtriser - ne serait-ce qu’un peu - son métabolisme peut prendre des années, voire une vie entière. Alors pour atteindre le niveau de Wim Hof, vous pouvez retourner à l'entraînement. Car comme dans toutes les autres disciplines, le vieil adage “no pain, no gain” s’applique parfaitement à la méthode du maître néerlandais. Ben ouais, le froid, comme la douleur et la fatigue, c’est dans la tête qu’on l’affronte.

 

Peu importent les règles, la raison ou le score, l’essentiel c’est de bouger.