NBA : quand les paniers rentrés financent de l'eau potable en Afrique de l'Est

C'est la brillante idée de ce mois de novembre. Elle est signée Malcolm Brogdon, meneur des Bucks de Milwaukee, et s'appelle Hoops2o.

L'idée est très simple : soit les personnes intéressées peuvent envoyer des dons classiques, soit elles peuvent "sponsoriser" les paniers de cinq joueurs NBA. C'est à dire que les donateurs choisissent l'un des joueurs proposés et décident de filer le montant qu'ils veulent à chaque fois que leur basketteur marque un point.

Ce programme, intitulé Hoops2o, va durer tout le mois de novembre et servira à construire des puits en Afrique de l’Est, afin d'y faciliter l'accès à l’eau potable. L'objectif ? 225 000 dollars. Sur le site de l'opération, Malcolm Brogdon explique le pourquoi du comment : 

"Dès mon plus jeune âge, j'ai compris la valeur de l’eau potable en Afrique. Alors, je me suis fait la promesse que dès je pourrais faire quelque chose, je le ferais. Quand j’ai entendu parler de l’initiative des Waterboys (une précédente et similaire initiative en NFL, ndlr) et que j’ai vu ce qu’ils avaient fait avec leur équipe, j’ai su que je voulais étendre leur vision à la NBA. Notre objectif commun est de sauver des vies et de transformer les communautés rapidement."

Et voilà la liste des cinq joueurs qu'il est possible de "financer" : Anthony Tolliver des Timberwolves du Minnesota, Joe Harris des Nets de Brooklyn, Garrett Temple des Grizzlies de Memphis, Justin Anderson des Hawks d'Atlanta et donc Malcolm Brogdon des Bucks de Milwaukee. Il est là, le vrai cinq majeur de cette saison NBA.