Quand l'ultra-trail relance le débat sur la chasse et ses dangers

Ce week-end, un cycliste a été tué par un chasseur en Haute-Savoie. Un accident qui ravive le débat sur la cohabitation entre les différents acteurs de la montagne.

C'est une problématique qui revient chaque année, lors de l'ouverture de la chasse : la cohabitation entre tous les acteurs de la montagne. Et notamment entre les chasseurs et les sportifs. 

Dernièrement, en France, deux accidents mortels ont eu lieu et ont réanimé le débat. Le 5 décembre 2015, un cycliste a été tué par balle, non loin d'Annecy. C'est à peu de choses près ce qu'il s'est passé le week-end dernier, toujours avec un vététiste, mais

cette fois-ci près de Montriond, en Haute-Savoie. Depuis le 1er juin, c'est la quatrième personne à trouver la mort dans un accident de chasse. 

Les familles des victimes réclament des mesures de la part du gouvernement. Une réforme de la pratique de la chasse qui irait dans le sens des autres usagers de la montagne. Vers plus de sécurité, donc.

Dans le monde du sport, Andy Symonds, ultra-traileur anglais reconnu qui vit dans le Vaucluse, a eexpliqué au micro de France Bleu avoir peur de courir en montagne pendant la saison de la chasse. 

"On mélange des activités pacifiques avec une activité armée sur le même lieu et en même temps. Que les chasseurs soient bons ou mauvais, il y aura un accident (...) Ils s'approprient le terrain. Quand on les croise, c'est rarement 'bonjour'. C'est plutôt : 'c'est notre terrain car on était là en premier et on peut aller où on veut quand on veut'."

Andy Symonds ne se positionne pas contre la pratique de la chasse, mais estime qu'il est possible de trouver un terrain d'entente. Pour lui, ce serait déjà pas mal "d'avoir une journée sans chasse" par semaine, ou bien"d'indiquer le lieu et les heures de la chasse en cours" via une application mobile, par exemple.

Avec la réforme de la chasse initiée par Emmanuel Macron et son gouvernement, et notamment des mesures qui vont plutôt dans le sens des chasseurs, difficile de savoir si Andy Symonds et les familles des victimes seront entendus.

Crédit photo de Une : © Flickr - Creative Commons - Akunamatata